Diplôme d'Etat de moniteur éducateur (DEME)

Le DEME est un diplôme d’état de niveau IV certifié par la DRDJCS et le Recteur d’académie.

LE METIER DE MONITEUR-EDUCATEUR

Le Moniteur éducateur participe à l'action éducative, l'animation et l'organisation de la vie quotidienne de personnes en difficulté ou en situation de handicap, pour le développement de leurs capacités de socialisation, d'autonomie, d'intégration et d'insertion, en fonction de leur histoire et de leurs possibilités psychologiques, physiologiques, affectives, cognitives, sociales et culturelles. Il élabore son intervention avec l'équipe de travail et son encadrement dans le cadre du projet institutionnel répondant à une commande sociale éducative exprimée par différents donneurs d'ordre et financeurs, en fonction de leurs champs de compétences : intervention individuelle (administrative ou judiciaire), collective ou territorialisée. Il intervient dans une démarche éthique qui contribue à créer les conditions pour que les enfants, les adultes, les familles et les groupes avec lesquels ils travaillent aient les moyens d'être acteurs de leur développement et de renforcer les liens sociaux et les solidarités dans leurs lieux de vie.

FONCTIONS

Le Moniteur éducateur assume les fonctions suivantes :

Il exerce une relation éducative au sein d'un espace collectif,
Il anime et organise la vie quotidienne dans une visée de socialisation et d'intégration,
Il participe au dispositif institutionnel.

LIEUX D'EXERCICES

Le Moniteur éducateur travaille au sein des secteurs suivants :
Etablissements relevant du champ du Handicap, de la protection de l’enfance, de la santé ou encore de l’insertion et pour des publics constitués d’enfants, d’adolescents, d’adultes, de personnes âgées).

LA FORMATION

La formation conduisant au DE de moniteur éducateur comprend 950 heures de formation théorique organisées en 4 domaines de formation :

DF1 : Accompagnement social et éducatif spécialisé (400 heures )
DF2 : Participation à l'élaboration et à la conduite du projet éducatif spécialisé (300 heures)
DF3 : Travail en équipe pluriprofessionnelle (125 heures)
DF4 : Implication dans les dynamiques institutionnelles (125 heures)

La formation comporte également 28 semaines de stage pratique (2 ou 3 stages d'une durée minimale pour chacun de 8 semaines) pour une durée totale de 980 heures.

Elle se déroule, en alternance théorie/Pratique, sur une amplitude de 16 mois (de mars à juin) au sein de l’IFCASS, à Dieppe, en métropole.

ACCES A LA FORMATION

Epreuve écrite d’admissibilité :
L’épreuve écrite d’admissibilité permet à l’établissement de vérifier le niveau de culture générale et les aptitudes à l’expression écrite des candidats. La note de 10 sur 20 permet d’être admissible.

Epreuve orale d’admission :
L’épreuve orale d’admission permet d’apprécier l’aptitude et la motivation des candidats à l’exercice de la profession compte tenu des publics pris en charge et du contexte de l’intervention ainsi que son adhésion au projet pédagogique de l’établissement.

Le règlement d’admission, disponible à l'onglet Pré-inscription > DEME, précise les modalités des épreuves ainsi que la durée de validité de la sélection. Il est communiqué au candidat conformément à l’article R. 451-2 du code de l’action sociale et des familles.

Dispense de l’épreuve d’admissibilité :
Les candidats à la formation menant au diplôme d’Etat de moniteur-éducateur titulaires d’un diplôme, certificat ou titre homologué ou inscrit au répertoire national des certifications professionnelles au moins au niveau IV ou d’un des diplômes mentionnés à l’annexe IV du présent arrêté ou d’un baccalauréat ou d’un diplôme européen ou étranger réglementairement admis en dispense du baccalauréat ou lauréats de l’institut du service civique sont dispensés de l’épreuve écrite d’admissibilité.

LA CERTIFICATION

Le référentiel de certification est composé de quatre domaines de certification. Chacun des domaines comporte une épreuve terminale organisée par le recteur d’académie.

Les épreuves comprennent :

Domaine de certification 1 : présentation et soutenance d’une note de réflexion ;

Domaine de certification 2 : entretien avec le jury sur le parcours de formation pratique ;

Domaine de certification 3
: entretien à partir d’un dossier thématique élaboré par le candidat ;

Domaine de certification 4 : épreuve écrite sur les dynamiques institutionnelles.

Par ailleurs, les domaines de certification 1, 3 et 4 comportent chacun une évaluation organisée en cours de formation.
Chaque domaine de certification doit être validé séparément. Un domaine est validé lorsque le candidat obtient une note moyenne d’au moins 10 sur 20 pour ce domaine. Les résultats obtenus sont portés au livret de formation du candidat.

TEXTES DE REFERENCE

Arrêté du 20 juin 2007
Circulaire interministérielle du 11 décembre 2007